Document unique d’évaluation des risques, comment intégrer la prévention de la santé mentale.

Document unique les risque liés à la santé mentaleIntégrer la prévention de la santé mentale dans le document unique

Pour formaliser l’évaluation de l’ensemble des risques professionnels, y compris les risques liés à la santé mentale, l’entreprise a l’obligation de rédiger un DU (Le document unique transcrit les résultats de l’évaluation des risques professionnels par unité de travail. Plus qu’un simple inventaire, ce document obligatoire est un outil essentiel pour lancer une démarche de prévention dans l’entreprise et la pérenniser. Ce document doit être mis à jour au minimum chaque année). L’entreprise doit également préciser un plan d’actions et les moyens à mettre en œuvre.

NOS OBJECTIFS

Notre mission consiste à vous aider à remplir vos obligations réglementaires. Outre l’analyse des risques et le plan d’actions associé, nous élaborons, avec vous, le Document Unique.

Comme l’impose la réglementation, les risques liés  à la santé mentale doivent être pris en compte au même titre que les autres risques professionnels. Il est nécessaire de les évaluer, de planifier des mesures de prévention adaptées et de donner la priorité aux mesures collectives susceptibles d’éviter les risques le plus en amont possible.

Le Groupe Instant veille à ce que les salariés vivent mieux au travail. Comprendre les sources de risques et instaurer des indicateurs de suivi, vous assureront de mettre en place des plans d’actions efficaces. Mettre en évidence les sources de motivation permettra de redynamiser les performances, mais aussi le bien-être des collaborateurs.

Réaliser un document unique d’évaluation des risques, c’est :

  • Remplir les obligations réglementaires de votre entreprise
  • Faire un état des lieux des risques auxquels votre personnel est exposé et mieux le protéger
  • Redynamiser vos équipes et le bien-être dans l’entreprise.
Proposez la formation en situation de travail dans votre organisme
Pour acquérir les compétences indispensables au quotidien

La formation en situation de travail « s’articule autour d’un noyau dur structuré par l’alternance de deux séquences distinctes, mais articulées et réitérées autant de fois que nécessaire pour produire les apprentissages visés :

  • une mise en situation de travail préparée, organisée et aménagée à des fins didactiques,
  • une séquence réflexive, en rupture avec l’activité productive, animée par un tiers. »

L’enjeu de l’action de formation en situation de travail est de « mettre de la formation dans le travail » – et non plus de considérer la situation de travail comme le moyen « d’appliquer » ce qui a été vu en formation.

A qui s’adresse cette prestation d’accompagnement ?

Pour qui

  • Personnes en charge du déploiement de la Formation en Situation de Travail (FEST).
  • Tuteur, moniteur, formateur en situation de travail.

Prérequis

  • Il n’est pas nécessaire d’avoir une première expérience de formateur terrain pour participer à cette formation.

Le programme de notre mission.

Identifier les conditions de réussite de la formation en situation de travail (FEST)

  • Critères à réunir.
  • Conditions de réussite.
  • Traçabilité.

Transmettre un savoir-faire, une pratique professionnelle

  • Préciser l’objectif de la formation.
  • Délimiter le contenu.
  • Adapter la méthode à la situation et à l’apprenant.
  • Varier les approches.

Faire partager valeurs et culture de l’entreprise

  • Bien accueillir.
  • Créer les conditions d’un apprentissage « par imprégnation ».
  • Utiliser une approche réseau en tant que formateur terrain.

Communiquer avec la bonne posture

  • S’appuyer sur les représentations et les connaissances préalables de l’apprenant.
  • Mener une explication.
  • Pratiquer l’écoute active.

Établir et maintenir une relation de qualité

  • Explorer les leviers de motivation propres à chacun.
  • Identifier ses propres représentations.
  • Prendre en compte les spécificités des jeunes salariés et bien vivre les relations intergénérationnelles :
  • relation au travail ;
  • relation à l’autorité ;
  • comportements relationnels.
  • Prévenir et gérer les situations difficiles :
  • diagnostiquer une situation conflictuelle ;
  • distinguer le « non négociable » du négociable ;
  • utiliser une communication adaptée.

Évaluer les acquis et faire un feed-back pour réussir la formation en situation de travail

  • Déterminer des critères d’évaluations précis et adaptés.
  • Distinguer évaluation de la performance et évaluation des compétences acquises.
  • Conduire une observation terrain.
  • Planifier les évaluations terrain.
  • Mettre en œuvre un outil de suivi.
  • Faire un feed-back.
  • Remédier à une difficulté d’apprentissage.

Les objectifs de notre mission

  • Organiser la Formation en Situation de Travail dans votre organisme.
  • Transmettre les savoir-faire et les « codes ».
  • Faciliter les apprentissages de terrain.
  • Établir et maintenir une relation de qualité avec les personnes formées.

Durée : 5 jours