Nos domaines d'expertises
Nos domaines d’expertises

La mise en place des collectifs de travail

Démarche

Il faut commencer par mobiliser trois interlocuteurs, dans la construction de ce projet « collectifs de travail » : la direction et le CHSCT ou la CSSCT ainsi que le service des ressources humaines.  D’autres interlocuteurs seront rapidement associés aux réflexions sur le projet, dont, entre autres, les représentants du service de santé, l’équipe d’encadrement, les IRP. Les échanges entre ces acteurs permettent la co-construction d’un projet « Collectifs de travail ».

Deux instances sont créées à cet effet : un comité de pilotage opérationnel représentatif des métiers ainsi qu’un comité de suivi. Il est également convenu de calquer la mise en place des collectifs de travail en tenant compte des caractéristiques de l’organisation actuelle.

L’installation du projet, la constitution des règles et des modalités de fonctionnement des collectifs de travail sont des missions confiées au comité de pilotage par le comité de suivi. Pour conduire ces collectifs de travail, une équipe d’animateur est à constituer. C’est le travail du copil et du pilote du collectif qui permet d’aboutir à la mobilisation d’un animateur au sein de chaque collectif. Ce travail d’élaboration du projet aura permis de fédérer le comité de pilotage et le comité de suivi du projet.

Pour accompagner les futurs animateurs dans leur rôle au sein des collectifs de travail, une formation-action devra être organisée. Elle a vocation à préciser les missions des animateurs, à les outiller et à préparer la future mise en œuvre des espaces. Cette démarche vise à sécuriser les animateurs qui ne sont pas rodés à l’exercice d’animation de groupes.

Le recensement et la préanalyse de situations de travail posant des difficultés aux salariés dans l’exercice de leur travail constituent la colonne vertébrale de la démarche portée par les animateurs au sein des espaces. En s’intéressant aux causes et aux effets des situations de travail dégradées identifiées, une nouvelle lecture des difficultés observées est alors proposée. Cela participe à une remontée et à une prise en compte des problématiques rencontrées sur le terrain, dans une optique d’amélioration des conditions de réalisation du travail. L’analyse des travaux portant sur les espaces est confiée aux membres du copil, chargés d’élaborer par la suite des préconisations.

La création de ces collectifs constitue également une opportunité pour les professionnels de disposer à nouveau de lieux d’échanges et de partage de pratiques entre pairs, temps qui s’étaient peu à peu étiolés ces dernières années. Les collectifs de travail ayant été profondément bousculés, la possibilité de pouvoir discuter ensemble du travail constitue alors une ressource retrouvée et appréciée pour les équipes.

Vous pouvez prendre contact avec notre équipe pour mettre en place cette démarche.

La mise en place des collectifs de travail.
La mise en place des collectifs de travail.
Print Friendly, PDF & Email