Qualité du travail et de l’emploi

Qualité du travail et de l'emploi - Expertise
Qualité du travail et de l’emploi – Expertise

Qualité du travail et de l’emploi

Le comité social et économique peut faire appel à un expert habilité en qualité du travail et de l’emploi. Cet expert intervient :

  1. Lorsqu’un risque grave, identifié et actuel, révélé ou non par un accident du travail, une maladie professionnelle ou à caractère professionnelle est constaté dans l’établissement,
  2. En cas de projet important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail.

À notre avis, seuls les praticiens de l’ergonomie pourront répondre à cette exigence. L’ergonomie peut être définie comme l’adaptation du travail à l’homme, ou, plus précisément, comme la mise en œuvre de connaissance scientifiques relatives à l’homme et nécessaires pour concevoir des outils, des machines et des dispositifs qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d’efficacité.

C’est quoi l’ergonomie

L’ergonomie est l’étude scientifique de la relation entre l’homme et ses moyens, méthodes et milieux de travail. Son objectif est d’élaborer, avec le concours des diverses disciplines scientifiques qui la composent, un corps de connaissance qui, dans une perspective d’application, doit aboutir à une meilleure adaptation à l’homme des moyens technologiques de productions et des milieux de travail et de vie.

La spécificité de l’ergonomie réside dans sa tension entre deux objectifs. D’une part, un objectif centré sur les organisations et sur leur performance. Cette performance peut être appréhendée sous différents aspects : efficacité, productivité, fiabilité, qualité, durabilité, etc. D’autre part, un objectif centré sur les personnes, lui aussi décliné sous différentes dimensions : sécurité, santé, confort, facilité d’usage, satisfaction, intérêt du travail, plaisir, etc. Les ergonomes, selon leur sensibilité, la forme de leur pratique ou leur domaine d’exercice professionnel, pourront être portés préférentiellement vers l’un ou l’autre de ces objectifs. Mais personne ne peut se prétendre ergonome s’il ignore l’un de ces objectifs.

Nous attendons la décision du gouvernement et la publication du décret en conseil d’État, qui devrait définir le champ d’expertise. En tout état de cause notre position restera celle-ci et si le décret ne nous permet pas de nous qualifier comme expert en qualité du travail et de l’emploi nous proposerons à nos clients d’exercer cette mission sous forme de prestation de service pour contribuer au développement du dialogue social dans l’entreprise.

 

Print Friendly, PDF & Email