michelin - dialogue social
michelin – dialogue social

Le groupe Michelin a demandé aux salariés du site de Vannes, menacé de fermeture, de réfléchir à une nouvelle organisation du travail pour atteindre leurs objectifs. Il en résulte un pacte d’avenir qui pérennise l’usine pour cinq ans.

Et de trois! Ce vendredi, le groupe Michelin signe un nouveau pacte d’avenir engageant, après celles de Roanne et la Roche-sur-Yon, son usine de Vannes. Un tel pacte n’a pas d’existence juridique: sa valeur est purement symbolique mais il est pris très au sérieux chez Michelin. «Quand j’ai pris mon poste en 2013, on m’a dit que pour que Michelin conserve son empreinte industrielle en France, les sites allaient devoir monter en compétitivité, explique Rémi de Verdilhac, le patron de Michelin France. Mais cela ne se décrète pas. Nous avons donc réfléchi à ces accords du troisième type, fondés sur la confiance, la responsabilisation de chacun et la conviction que les salariés se préoccuperont bien des clients uniquement si Michelin se préoccupe d’eux.»

Comment réfléchir à une nouvelle organisation du travail  ?

Pour réfléchir à une nouvelle organisation du travail, il faut à notre sens étudier les situations de travail existantes, prendre en considération les compromis réalisés par les travailleurs. C’est en prenant  compte les compromis que les travailleurs réalisent au détriment de l’entreprise, ou au détriment de leur propre santé que Michelin comprendra mieux la manière dont le travail est réalisé. Nous pensons que c’est ainsi que l’on peut améliorer le dialogue social dans l’entreprise, en favorisant des conditions de travail qui prennent en compte le travail réel réalisé par les travailleurs.

Nos ergonomes du travail sont spécialistes des situations de travail, nos méthodes de travail, nous permettent de donner aux entreprises une véritable opportunité pour créer une nouvelle organisation du travail, tout en préservant les intérêts de l’entreprise et sécurisé les travailleurs. Les travailleurs ne devraient pas mettre en danger leur vie pour la gagner.

 

Print Friendly, PDF & Email